Que faire si mon test PCR Covid est positif ? Stratégie de détection des variants

Classé dans : Actualité | 0

Votre test PCR Covid-19 est positif ?

Il est très impor­tant de bien respecter les con­signes d’isole­ment même si vous êtes asymp­to­ma­tique car vous êtes quand même con­tagieux pour les autres.

Détec­tion des variants/mutations E484K; E484Q;L424R

Atten­tion, si votre résul­tat PCR Covid-19 est POSITIF, un compte ren­du com­plé­men­taire de résul­tat vous sera adressé par notre lab­o­ra­toire; il sera con­sultable de la même façon sur notre serveur de résul­tat après récep­tion d’un nou­v­el SMS. Celui-ci vous indi­quera la muta­tion éventuelle­ment détec­tée sur la souche virale dans un but de sur­veil­lance épidémi­ologique des souch­es en cir­cu­la­tion en France. Cer­taines muta­tions peu­vent avoir des con­séquences en ter­mes d’échappe­ment immu­ni­taire ou d’aug­men­ta­tion de transmissibilité/gravité.  Dans un cer­tain nom­bre de cas, il ne peut être déter­miné et votre compte ren­du le men­tion­nera (inin­ter­prétable).

En cas de muta­tion L424R (vari­ant indi­en), un ren­force­ment de l’isole­ment autour des cas por­teur sera mis en œuvre par les autorités san­i­taires.

Voici les conseils pratiques lorsque votre test COVID-19 est positif :
1. Je m’isole immédiatement afin d’éviter de contaminer d’autres personnes

Com­bi­en de temps ?

-j’ai des symp­tômes

je reste stricte­ment con­finé durant au moins 10 jours et jusqu’à 48H après dis­pari­tion de la fièvre ou des symp­tômes

- je n’ai pas de symp­tômes

je reste stricte­ment con­finé durant au moins 10 jours à compter de la date du test

 

Com­ment organ­is­er mon isole­ment à domi­cile ?

 

  • En cas d’ac­tiv­ité pro­fes­sion­nelle, je préviens mon employeur que je dois m’isol­er. Si je peux télé­tra­vailler, je le fais dans la pièce de mon domi­cile où je suis isolée. Dans le cas con­traire, je me pro­cure un arrêt de tra­vail sur le site https://declare.ameli.fr pour être indem­nisé

 

  • Si je ne peux pas m’isol­er chez moi, (loge­ment inadap­té, présence d’une per­son­ne frag­ile…), je con­tacte l’As­sur­ance Mal­adie du lun­di au dimanche 8h30/17h30 au 09 74 75 76 78

 

2. Je prévois de faire tester les personnes vivant avec moi

 

Les cas con­tacts présent à mon domi­cile doivent être testés le plus rapi­de­ment pos­si­ble et s’isol­er égale­ment.

Pro­gram­mez un ren­dez vous en ligne pour un test PCR au lab­o­ra­toire via ce lien.

Mise à jour 19/02/2021

L’isole­ment des cas con­tacts du foy­er prend fin 10 jours après le test si posi­tif ou si le test réal­isé à J17 est négatif, en l’absence de symp­tômes évo­ca­teurs de la Covid-19. Pour les enfants de 6 à 11 ans (et les adultes) qui ne seraient pas testés, la quar­an­taine doit être pro­longée jusqu’à J24. Pour les enfants de moins de 6 ans, la reprise des activ­ités est pos­si­ble sans test, à J18 en l’absence de symp­tômes évo­ca­teurs de la Covid-19.

Mise à jour 29/07/2021

Les déf­i­ni­tions des per­son­nes con­tacts évolu­ent et pren­nent désor­mais en compte le statut vac­ci­nal et immu­ni­taire des per­son­nes. Plusieurs caté­gories de risque pour les per­son­nes con­tacts exis­tent :

1. per­son­nes con­tact à risque élevé (absence de vac­ci­na­tion com­plète ou trop récent ou en cas d’im­mun­ode­pres­sion sévère) : isole­ment, test PCR immé­di­at et si  négatif à J7 puis J17 (si cas + à domi­cile)

2. per­son­nes con­tact à risque mod­éré (vac­ci­na­tion com­plète sans immun­ode­pres­sion) : pas d’isole­ment, test PCR immé­di­at et si  négatif à J7 puis J17 (si cas + à domi­cile), port du masque dans l’e­space pub­lic + lim­i­ta­tion des intérac­tions sociales

Covid-19 : con­tact trac­ing et mesures bar­rières pour les per­son­nes totale­ment vac­cinées

 

3. Je préviens les autres personnes avec qui j’ai été en contact prolongé (hors foyer) et je prépare cette liste de contacts à communiquer aux services de l’Assurance Maladie

 

Je con­sulte ce site pour m’y aider https://cnam.briserlachaine.org  et je com­mu­nique ce lien à mes con­tacts afin de les aider dans leurs démarch­es : https://declare.ameli.fr/sms/

Les per­son­nes devant être prév­enues sont les per­son­nes avec lesquelles vous avez été en con­tact sans gestes bar­rières stricts, pen­dant un temps sig­ni­fi­catif (> 15 min­utes) notam­ment repas partagés, entourage proche, col­lègues de tra­vail, dans les 48H avant l’ap­pari­tion d’éventuels signes clin­iques ou dans les 7 derniers jours précé­dent le test posi­tif si je suis asymp­to­ma­tique.

Les infor­ma­tions à fournir con­cer­nent l’identité des « per­son­nes con­tact » (nom, prénom, date de nais­sance), ain­si que les coor­don­nées per­me­t­tant de les join­dre (télé­phone, adresse, numéro de Sécu­rité sociale ou cour­riel). Les pro­fes­sion­nels recueil­lant ces infor­ma­tions sont soumis au secret pro­fes­sion­nel. Au moment de l’identification de la liste de con­tacts, vous êtes libre de don­ner ou non votre con­sen­te­ment pour que son iden­tité soit révélée à ces « per­son­nes con­tact ».

Mise à jour 19/02/2021 + 29/07/21

Vos con­tacts à risque hors foy­er doivent égale­ment béné­fici­er d’un test PCR IMMEDIAT. En cas de test négatif, le con­tact à risque élevé devra mal­gré tout respecter une quar­an­taine de 7 jours depuis le dernier con­tact à risque et un nou­veau test RT-PCR de con­trôle à J7 qui, s’il est négatif,  autorise la sor­tie d’isole­ment.

Pour les enfants de 6 à 11 ans (et les adultes) qui ne seraient pas testés à J7, la quar­an­taine doit être pro­longée jusqu’à J14.

Pour les enfants de moins de 6 ans, la reprise des activ­ités est pos­si­ble sans test à J8 en l’absence de symp­tômes évo­ca­teurs de la Covid-19.

Covid-19 : con­tact trac­ing et mesures bar­rières pour les per­son­nes totale­ment vac­cinées

4. Je préviens mon médecin traitant

ain­si que le per­son­nel soignant en cas de ren­dez-vous médi­cal pro­gram­mé

 

5. Je surveille mon état de santé

Je prends ma tem­péra­ture deux fois par jour et suis atten­tif à d’éventuels signes res­pi­ra­toires dont l’ag­gra­va­tion peut être rapi­de ; en cas de besoin, je recon­tacte mon médecin trai­tant ou le 15 en cas d’ur­gence.

 

6. Je télécharge l’application “tousanticovid” (informations ici)

 

7. Je télécharge le document pratique d’information édité par Santé Publique France (ici)

8. Lors de ma sortie d’isolement ou reprise du travail : je continue de porter mon masque et respecter les gestes barrières indispensables, je limite au maximum mes contacts, en particulier les personnes fragiles.

La fin de l’isole­ment doit s’accompagner par le port rigoureux du masque chirur­gi­cal ou grand pub­lic de fil­tra­tion supérieure à 90% et le respect strict des mesures bar­rières et de la dis­tan­ci­a­tion physique durant les 7 jours suiv­ant la lev­ée de la mesure, en évi­tant les per­son­nes à risque de forme grave de Covid19, et en favorisant, dans la mesure du pos­si­ble le télé­tra­vail.

Vous êtes identifié comme porteur d’un variant spécifique ?

Dis­po­si­tions com­plé­men­taires pour les vari­ants 

La mise en œuvre d’un isole­ment pré­coce et bien respec­té pour les per­son­nes por­teuses d’un vari­ant d’intérêt est une pri­or­ité de san­té publique.

Pour rap­pel, les per­son­nes (cas con­fir­mé et per­son­nes con­tact à risque) sus­pec­tées d’avoir fait l’objet d’une con­t­a­m­i­na­tion par un vari­ant et les per­son­nes dont la con­t­a­m­i­na­tion par un vari­ant a été con­fir­mée font l’objet d’un SUIVI RENFORCE en ter­mes d’isole­ment et de quar­an­taine :

o   Les vis­ites à domi­cile réal­isées par des IDEL sont pro­gram­mées et pro­posées sys­té­ma­tique­ment ;

o   Lors de la prise de con­tact par la CPAM, les per­son­nes con­cernées dont la sit­u­a­tion per­son­nelle laisse présager un fort risque de prop­a­ga­tion se voient sys­té­ma­tique­ment pro­pos­er une offre spé­ci­fique d’hébergement via les CTAI.

Le TEST DE SORTIE D’ISOLEMENT réal­isé à J10 pour les vari­ants d’in­térêt n’est plus oblig­a­toire à compter du 19/02/2021.

FAQ

Com­bi­en de temps mon test PCR Covid-19 va rester posi­tif ?

En moyenne, 5 à 7 jours. Chez cer­taines per­son­nes, le portage peut être plus long, jusqu’à 8 semaines, avec une con­ta­giosité générale­ment atténuée (hors immun­odé­pres­sion). Pour cette rai­son, il est inutile de con­trôler un test Covid posi­tif au moment de la sor­tie d’isole­ment.

Puis je être un faux posi­tif, je n’ai aucun symp­tôme ?

30 à 40% des patients por­teurs du Covid-19 sont asymp­to­ma­tiques. Les faux posi­tifs sont très rares en tech­nique PCR et peu­vent cor­re­spon­dre à une con­t­a­m­i­na­tion du prélève­ment (micro gout­telette pas­sant d’un échan­til­lon forte­ment posi­tif à un autre négatif) ou bien une erreur d’i­den­ti­fi­ca­tion de votre prélève­ment, sit­u­a­tion extrême­ment rare au vu des pré­cau­tions pris­es par le lab­o­ra­toire. En cas de doute, il reste pos­si­ble de con­trôler par un nou­veau prélève­ment avec la con­trainte d’ef­fectuer ce con­trôle très rapi­de­ment, le portage viral pou­vant être très court chez cer­taines per­son­nes, notam­ment les enfants.

En tech­nique antigénique, les faux posi­tifs sont réputés plus fréquents, notam­ment lorsque les con­di­tions de réal­i­sa­tion ne sont pas opti­males et dépen­dent des kits util­isés (voir cet arti­cle)

Des ques­tions qui restent sans réponse ?

Je peux con­tac­ter le numéro du min­istère de la San­té au 0 800 130 000 (appel gra­tu­it)

Je con­sulte le site de la CPAM

Je télécharge le doc­u­ment réca­pit­u­latif édité par la CPAM sur la con­duite à tenir sur l’isole­ment des cas posi­tifs et con­tact.

Site de San­té Publique France